Arte

On connaissait Bakuman, l’histoire de deux aspirants mangakas prêts à tout pour créer des mangas remarquables et les faire publier. Avec Arte, Kei Ōkubo propose en quelque sorte une déclinaison du mangaka manga façon Renaissance italienne : pas de mangakas mais des peintres florentins, pas d’éditeurs mais des mécènes, et une jeune noble qui tâche de … Lire la suite Arte

La légèreté

Un type m’a dit une fois, en plissant les yeux d’un air pénétré : « Ce qui compte dans ma vie, c’est la beauté. Je vis pour la beauté. » J’ai éclaté de rire au nez de ce poseur et de son lyrisme à deux balles. Vraiment, qui peut proférer sérieusement un cliché pareil de nos jours ? « Les embêtements … Lire la suite La légèreté